VOS COMMENTAIRES

Cette page est destinée à vos questions,

vos commentaires en tant qu’utilisateur ou visiteur.

Je n’ai pas constitué de « Livre d’or » depuis le départ, parce qu’empiler des copies de mails de compliments me gênait, parce que c’est une répercussion et non un geste direct, et ne me semblait pas le plus utile au visiteur qui commence à s’intéresser à une marque. À un fabricant. À des produits.

Par contre je me rends compte que, lorsqu’on prête intérêt à une marque (une personne qui la fait, des produits qu’elle réalise) dans le vaste panel des étiquettes, ce qui importe est de savoir pourquoi des acheteurs ont acheté, quel a été leur parcours de réflexion, et surtout ce qui les a amenés ici plutôt qu’ailleurs.

D’où l’ouverture de cette page qui est la vôtre. Où vous pouvez vous-même prendre la plume. (Le clavier…. )

Oh je vous sais parfois peu enclins aux épanchements publics : l’emotion, les choses qui nous animent restent souvent dans la pudeur des mails privés.

Mais parfois on peut aussi avoir envie de partager ce qui fait du bien. En se disant que d’autres personnes recherchent la même rencontre, la même surprise, le même plaisir.

Ceci n’est pas un site unilateral, donc n’hesitez pas à utiliser la fonction Commentaire pour vous exprimer.

  1. Quelques mots pour témoigner d’un après-midi consacré à la visite et à l’écoute du système de Nathalie, qui marque d’une réelle pierre blanche mon petit parcours dans le monde audiophile. Un monde où l’on parle et où l’on suppute beaucoup, souvent à distance, du fait des expériences et des croyances des uns ou des autres. Alors que la « vérité » n’est quand même nulle part ailleurs que dans l’écoute.

    Le programme était pour le moins varié : du piano (Glenn Gould, Mitsuko Uchida), du baroque (Vivaldi), pas mal de voix (Montand, Anne-Sofie Von-Otter, Youn Sun Nah), du Eric Bibb, du Michel Godard, de l’Anouar Brahem, le terrible Black Magic Woman de Patricia Barber… Et en bouquet final du Pink Floyd qui déménage ! (et je suis certain d’en oublier)

    En entrant dans la pièce et compte tenu de la configuration de celle-ci, j’avoue que des doutes ont traversé mon esprit. Mais en 10 secondes chrono, dès la première plage avec une simple sonate mozartienne jouée par Mitsuko Uchida, c’est un énorme étonnement, un choc. Je n’avais jamais ressenti une telle perfection dans la retranscription du piano et de son interprétation. Ce n’est pas « et la lumière fut » mais « et la musique fut », avec l’impression d’être à deux mètres de l’instrument et de percevoir sans la moindre limite les intentions de l’interprète, à la fois cette subtilité et ce contrôle incroyable. Le système fonctionne magistralement sur tout, toujours avec la même philosophie : 100% de musicalité, de présence et de crédibilité, 0% de colorant !

    Un très grand merci pour l’accueil et cette écoute, qui permet de comprendre – je l’ai découvert plus complètement par la suite – la philosophie mise en oeuvre dans les produits Why Not.

    • Bonjour Thierry
      Merci pour avoir inauguré cette page.
      Il est sympathique de partager de temps en temps autre chose qu’un service.
      Un fabricant est aussi un amateur de musique….

  2. Bonjour
    J’ai fait connaissance avec la marque WhyNot par le câble USB.
    Ma surprise a été que soit cumulé dans un même câble un très gros silence (sans impression de filtrage) et une finesse aérée.
    Ça descend beaucoup et avec du « corps » comme on dit en œnologie et ça monte très haut avec subtilité.
    C’était un achat ponctuel …mais qui déclenche curiosité et tentation pour d’autres parties de câblage….
    En tout cas c’est une découverte intéressante.

  3. Bonne initiative cette page !
    Je ne suis pas encore en possession de câbles WhyNot (je vais peut-être mettre le doigt dans l’engrenage, qui sait) mais Google m’a amené sur votre site, et votre démarche est source d’étonnement.
    Perdu dans les avis et les offres commerciales, resté sur ma faim malgré la dépense (je n’ose pas faire le calcul depuis vingt ans), ne trouvant que du méli-mélo dans les forums, j’allais renoncer.
    Et voilà que je découvre quelqu’un qui parle de musique.
    Avec modestie, sans chercher à éclabousser de notions scientifiques, sans prétendre avoir inventé la poudre, quelqu’un qui enfin comprend la musique et ce qu’elle a de particulier à reproduire.
    Alors sans présumer de produits que je n’ai pas encore testés, votre démarche sort de l’ordinaire.
    Ce qui met de la fraîcheur dans un milieu qui sent la naphtaline.
    On lit et on entend beaucoup d’affirmations, et j’aimerais votre avis sur ceci :
    pour reprendre tout dans un système dans quel ordre procéderiez vous ?

    • Bonjour

      Il n’est peut-être pas utile de tout reprendre.
      Sans connaître votre système il est difficile de se faire une opinion mais ce que je constate le plus souvent est que bien des enceintes sont accusées à tort de ne pas être à la hauteur, car beaucoup ne sont pas réellement exploitées.

      Le cœur d’un système est l’amplification.
      Or la mode est au « léger »….
      Ce ne sont pas les watts qui comptent mais l’alimentation.
      Le premier élément à considérer est cela : la meilleure alimentation possible (pour DAC comme pour ampli).
      Moyennant quoi on peut être très surpris par des enceintes que l’on croyait connaître mais dont en réalité on n’avait jamais perçu le potentiel.

      Le DAC est une pièce maîtresse. Pour la même raison en partie.
      Éviter le surechantillonnage.

      Une fois ces deux éléments mis à un niveau sérieux il n’est pas certain que les enceintes doivent être changées.

      La source, un PC avec alimentation linéaire aujourd’hui est facile d’accès.

      À quel niveau interviennent les cables ??
      Là c’est au jugement de chacun.
      Là encore on a vu des audiophiles prêts à abandonner un matériel alors qu’une fois convenablement relié il s’est révélé beaucoup plus efficace.
      Jamais un câble ne changera un matériel, ce qui est mauvais le reste, mais au minimum un cablage correct permet d’entendre ce qu’on fait.
      Donc là je ne me prononcerai pas car c’est une approche plus personnelle.

      Quoi qu’il en soit le cœur du système reste le mode d’alimentation choisi ; de là tout va dépendre : potentiel global, type d’association d’enceinte possible, tenue, etc…..

  4. Comment définir Nathalie : premièrement, la gente féminine est très peu représentée dans notre passion ce qui permet à Nathalie de se démarquer dans ce milieux très et trop masculin. Qui a dit que la hifi était réservée aux hommes ?

    Nathalie apporte non seulement la touche féminine dont avait besoin ce milieu mais aussi ses grandes compétences professionnelles et techniques. Elle est très à l’écoute pour comprendre le besoin de chacun ce qui vous changera des pseudo vendeur de la hifi qui ne pensent qu’ au chiffre d’affaires…..

    J’ai connu Nathalie via un ami du forum vert qui lui avait commandé un câble phono (câble dont j’avais besoin aussi).
    Après quelques coup de téléphone pour exprimer mon besoin, quelle joie visuelle lorsque j’ai reçu mon câble; les caractéristiques sonores sont très importantes mais le visuel aussi.

    Les câbles de Nathalie sont beaux et chauds visuellement. La qualité de finition est remarquable et la gaine en coton apporte une douceur et une chaleur que je n’ai jamais retrouvé dans les produits des célèbres marques que l’on connait toutes 😉 et tous.

    A l’écoute, la transparence de mon câble phono m’a ébahit. Il se marie parfaitement à du matériel à tubes et transistors. Transparence et détail sont les maitres mots chez Nathalie.

    Très récemment, nouvelle commande chez Nathalie : deux paires de câbles de modulation (une paire pour les médiums-aiguës et une paire pour les graves, et deux paires de câbles HP).

    J’ai reçu il y a quelques jours mon câble RCA pour les médiums-aiguës. A l’ouverture du colis, j’ai encore ressenti cette joie qui vous prend au ventre d’ouvrir un paquet comme un enfant de 4 ans en avec ses cadeaux de Noël !!!!!!!!
    Quelle beauté ce câble !!!!!!!!!

    A l’écoute, aucune déception, la transparence est flagrante et mon ampli à tubes est ravi de recevoir du signal aussi bien transporté. Ce câble a aussi amélioré mes graves qui sont plus profonds et articulés : je suis aux anges :):):):):) et mes voisins du rdc aussi 😉 😉 😉 ;).
    J’attends avec impatience mes autres câbles et aussi une multiprise !!!!!!!!!!!!!

    Pour résumer, j’ai écouté beaucoup de matériel, de câbles etc……. comme la plus part des audiophiles avec comme souvent des débats à n’en plus finir qui au final n’apportent rien au schmilblick.

    Nathalie est un vrai ovni dans ce milieu mais elle a toute sa place là ou d’autres feraient mieux de changer de métier.

    A un moment, il faut savoir se poser pour écouter la musique dans son ensemble et les câbles de Nathalie participe grandement à ce bonheur auditif.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s